Views: 54120

Titre du projet

Transfert de la Certification Française ASSISTANT FAMILIAL – AFUE.

Présentation générale du projet.

L'objectif du projet est de former des professionnels de l'accueil familial dans 3 pays (Bulgarie, Hongrie et Roumanie) en transférant les modalités de formation du Titre français d'Assistant Familial.

Cette pratique d'Accueil familial, qui en France fait ses preuves est soumise à l'obtention d'un diplôme d'Etat. Le transfert des contenus de ce diplôme en terme de compétences permettra aux organismes de formations ainsi qu'aux Universités impliquées dans le projet de pouvoir former leurs personnels qui eux même pourront alors former des assistants familiaux dans les 3 pays partenaires : Bulgarie, Roumanie, Hongrie. Ils ont pour la totalité d'entre eux, besoin de professionnaliser leur pratique; même lorsqu'elle existe celle-ci est différente d’un pays à l’autre et chacun des pays n'est pas en possession de ressources pédagogiques adaptées.

La mise en oeuvre de ce projet permettra donc de professionnaliser les acteurs sociaux. Les assistants familiaux seront ainsi mieux formés, plus compétents, plus efficaces, et mieux à même de traiter la totalité des situations rencontrées. Leurs aptitudes relationnelles et savoir-faire seront renforcés dans la pratique de la communication, de l’accueil et de l’accompagnement, dans leur capacité à réagir face à des situations différentes et d’urgence (observer, analyser, agir) dans leurs connaissances techniques liées à la vie quotidienne (hygiène, confort, sécurité, entretien, alimentation…), dans leurs connaissances scientifiques de base (psychologie, pédiatrie). Les organismes de formation disposeront d’une offre de formation rénovée, adaptée et pertinente validée dans 4 pays d’Europe (Bulgarie, Roumanie, Hongrie, France).

Ce projet soutien ainsi l'élaboration d'un système de formation intégrant des outils européens communs conçus pour favoriser la transparence et la reconnaissance des compétences. La démarche envisagée par ce projet va introduire la notion de certification des compétences au regard des activités professionnelles requises par le métier d'Assistant familial.

La transfer de la Certification Française ASSISTANT FAMILIAL consiste en plusiers types de transfer:
  • Transférabilité géographique: Il s’agit d’un transfert du titre d’Assistant familial existant en France vers les 3 pays partenaires (Bulgarie, la Roumanie et la Hongrie), en tenant comptes des spécificités culturelles et souhaitant a parvenir à une harmonisation des pratiques partagées par 4 pays européens répondant à la politique européenne.
Le transfert consistera à mettre à disposition des partenaires roumains, bulgares et hongrois le produit de l’expérience française, le Diplôme d’assistant familial. Les partenaires roumains, hongrois et bulgares, pourront s’approprier tout ou partie de ce diplôme et de ses composantes, et ce, en fonction des enjeux auxquels ils sont confrontés et du cadre réglementaire dans lequel se situe leur action. Les différentes activités prévues dans le projet permettront d’adapter les parties transférées pour que soit pleinement tenu compte des spécificités des contextes de ces trois pays.
  • Transférabilité méthodologique: A l’occasion de ce projet de transfert, il sera aussi question de faire partager entre les partenaires européens une même culture pédagogique centrée sur une même approche, “l’Approche Par Compétences” (APC). Cette culture pédagogique commune que véhicule les travaux de la communauté européenne en matière de formation s’appuie sur la recherche de la meilleure adéquation possible entre formation et emploi. Progressivement l’APC s’est construite autour d’une méthodologie qui partant des besoins économiques construit les dispositifs de formation pour qu’ils répondent à ces besoins. L’enchaînement est le suivant: ACTIVITES PROFESSIONNELLES - COMPETENCES REQUISES - CONTENUS DE FORMATION - CERTIFICATION. Le projet permettra à tous les partenaires, notamment à ceux de l’Est de l’Europe, de partager cette même vision de la finalité de la formation.
  • Transférabilité sectoriele: Une des activités du projet consiste, dans la phase de diagnostic, à identifier les différents cadres législatifs et juridiques de la protection des personnes, dans les pays partenaires. L’étude et les constats liés à la problématique de l’abandon et du risque social pourront faire l’objet d’une diffusion à d’autres secteurs: droit, justice, prévention, médiation. Un transfert pourra s’envisager en direction des nombreux métiers du champ de la santé où la relation d’aide est fortement présente - par ailleurs, l’ingénierie des compétences (modularisation) et l’ingénierie globale du projet sont transférables à tout autre secteur.

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication n'engage que son auteur et la Commission n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.